Le butô pour le flamenco

23 février 10h00 à 12h30 

Notre enseignant, Mario Veillette

Le Butô est une danse contemporaine d’origine japonaise qui a été développée au début des années 1960 par les artistes danseurs Tatsumi Hijikata et Kazuo Ohno. Selon la définition de Mario Veillette, le butô est une danse d’état dans laquelle on met en mouvement des sensations, impressions, images et concepts de soi et du monde. À travers les mouvements du corps dansé, le participant se met à la recherche des relations entretenues entre individu et nature, ses liens avec le processus de vie et de mort, ses relations avec l’ordre et le chaos, le réel et l’imaginaire, le tangible et l’intangible. Chaque participant peut observer son propre mouvement tel un laboratoire d’où peut surgir un univers de mouvements inattendus ou encore inconnus. 

Contenu de l'atelier:
• Faire preuve d’une capacité de relaxation et de relâchement dans l’action
• Laisser s’épanouir un monde d’images et de sensations
• Être capable de s’abandonner à autre (à plus grand) que soi
• Vivre un contact étroit avec le sol, avec la terre
• Laisser émerger et se développer des capacités d’expression
• Improviser
 

Apportez vos souliers de danse, pantoufles et vêtements confortables.

Il y aura une pause breuvage et collation

30$ 

Mario Veillette est enseignant, chorégraphe et danseur. Il détient des formations universitaires en psychologie, en danse et en éducation. Sa pratique professionnelle métisse la danse butô et différentes méthodes d’éducation somatique. Il enseigne l’improvisation, la composition et l’histoire de la danse au programme de formation professionnelle de l’EDQ depuis 1993 et, pendant près de 30 ans, a présenté régulièrement ses chorégraphies.

La véritable danseuse de flamenco    La Argentina qui a inspiré Kazuo Ohno
le cofondateur du butô dans son célèbre solo « Admiring la Argentina »
  • Icône social Instagram
  • Capture d’écran 2017-01-04 à 22.04.13
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon